top of page

Domaines de compétence
 

Droit pénal

Infractions, procédure pénale, exécution de la peine

J'assiste et représente la victime ou l'auteur présumé d'une infraction. Cette représentation est particulièrement importante lors du procès pénal qui débute quelques fois par une garde à vue et se termine lors de l'épuisement des voies de recours.

Le droit pénal concerne ainsi le rapport entre la société (représenté par le ministère public) et l'individu. Le domaine du droit pénal est particulièrement vaste en ce qu'il vise toutes les infractions : du simple délit ( tel qu'un vol, du harcèlement,  une escroquerie) au crime (tel qu'un homicide,  un viol). Enfin, le droit pénal englobe le droit de la mise en exécution de la peine.

Droit de la famille

Le droit de la famille est une branche large du droit civil incluant l’ensemble des règles juridiques régissant les rapports familiaux : séparations du couple (mariés, pacsés ou simplement concubins), le droit des grands-parents, l’adoption, la filiation et les majeurs protégés.

Divorces, PACS, filiations, mesures relatives aux enfants  

Droit du dommage corporel

Réparation intégrale du préjudice

La réparation du dommage corporel a une fin : une réparation intégrale des préjudices subis par la victime.
Ce droit à réparation intégrale a pour objectif de placer la victime dans une situation la plus proche possible de ce qu'elle était avant l'accident.

Parce qu’il s'agit d'indemniser une atteinte corporelle, le Droit du Dommage Corporel prend sa source dans de multiples matières juridiques. Il fait intervenir différents acteurs : le juge, les médecins experts, l'avocat en droit du dommage corporel, les compagnies d'assurance, la victime, le responsable de l'accident...
L'enjeu de la réparation est essentiel car il s’agit d'apporter à la victime une compensation pérenne des préjudices réparables et irréparables au plan médical.

Droit des contrats

Formation du contrat, exécution et annulation

Le droit privé des contrats constitue une branche du droit des obligations. Les règles concernant la formation, l'exécution et l'annulation des contrats sont prévues par le code civil. 


Le contrat est défini à l’article 1101 du code civil, comme une convention qui crée des obligations supposant un accord de volonté entre au moins deux personnes.

L'exécution du contrat est encadrée par de nombreuses règles. La personne lésée peut intervenir sans agir en justice. À titre d’exemple, un contrat est signé avec un artisan pour faire des travaux dans un appartement. Si, après plusieurs semaines, malgré des courriers de relance, les travaux ne sont pas terminés et empêchent le propriétaire de vivre dans son logement, celui-ci peut demander à un autre artisan de finir le travail.

bottom of page